Annonces

Lettre Hebdo du 28 mai 2020

Chers amis,

Ce dimanche, le marché s’est réinstallé place Miroir. Le joyeux brouhaha printanier faisait ressortir par contraste le silence de notre église, toujours dédiée, en l’absence des messes, à la prière personnelle et silencieuse. Il semble cependant que les choses bougent et que les cultes avec la restauration toujours en confinement, vont bientôt pouvoir rouvrir leurs portes. Peut-être que le dimanche 7 juin nous pourrons ensemble célébrer les messes dominicales. Ce serait pour moi, au cours de la messe de 11h, l’occasion de célébrer mon jubilé de 25 ans de profession religieuse.

Pour ce qui est des conditions contraignantes pour la célébration des messes , il faudra bien suivre les indications disposées dans l’église et si vous voulez être volontaires pour participer au service d’ordre, merci de vous adresser à fr. Jean-Joseph.

En attendant les frères rongent leur frein et face à la pression qui s’accroit, notre prieur a pris une courageuse décision : une ballade communautaire ! Du jamais vu depuis au moins six mois ! Toutes voiles dehors ! Le programme est tellement alléchant… Nous prendrons le tram 9 sur cinq stations et nous reviendrons à pieds à travers les bois et le marais de Jette… Peut-être qu’il y aura des moustiques ! Enfin toutes les dispositions seront prises pour parer à tous les obstacles qui pourraient s’élever et entraver notre retour au bercail… Ce n’est pas si loin. M’enfin c’est comme des oiseaux qui seraient resté trop longtemps dans leur nid. Il faut réapprendre à voler !

En parlant d’envol : fr. François-Emmanuel, dès que c’est possible, partira déménager ces affaires direction la Savoie. Pour mon compte, il est prévu que je rejoigne les Pays-Bas pour une semaine dès le 8 juin, pour prendre contact avec la communauté de La Haye de même que pour achever mon déménagement. Je reviendrai trois semaines à Bruxelles et partirai « définitivement » le 6 juillet (au-revoir de fr. François-Emmanuel et de moi-même dimanche 5 juillet, messe de 11h) Fr. François-Emmanuel reste cependant jusque fin août à Bruxelles.

La profession de fr. Pierre du Sacré-Cœur est définitivement fixée au dimanche 21 juin à Rimont Reste toujours la question du déplacement en France mais d’ici trois semaines les choses devraient évoluer dans le bon sens. Nous pouvons être accueillis à 15 personnes. Sept frères s’y rendent ce qui laisserait 8 logements disponibles sur place, à Rimont pour nos amis. Il y aura à Bruxelles, un moment d’action de grâce pour la profession de frère Pierre le samedi 4 juillet (Pique-nique ?) les détails vous seront communiqués en temps utile.

Sinon la vie dans la maison se poursuit sur le rythme actuel : chapitre le mardi, ménage/jardinage le mercredi, travail communautaire et lectio divina le vendredi. Sans oublier les Aventuriers du Rail le dimanche après-midi !

Bien fraternellement,

Fr. Syméon

Contenu similaire