Évangile commenté

Lundi 18 mai 2020

Lundi de la 6e semaine du Temps Pascal
(18 mai 2020)

Lecture du jour 

Commentaire

Aujourd’hui nous entrons dans les jours qui précède l’Ascension et on les appelle : les Rogations. Rogation vient du Latin Rogatio qui veut dire : demande. Durant ces trois jours l’Eglise prie pour que le Seigneur accorde ses bénédictions pour la terre. A l’origine ces prières étaient instituées pour demander à Dieu la fin des calamités qui menaçaient la région. Il est donc bien d’actualité de faire ces prières de supplications pour que le Seigneur, dans sa miséricorde, nous accorde la fin des ravages dû au Covid 19.

Pour répondre à la supplication de l’Eglise, Jésus, dans l’évangile de ce jour nous annonce qu’il va nous envoyer l’Esprit de vérité. C’est bien son Esprit car il avait dit auparavant qu’il est « le Chemin, la Vérité et la Vie ». Uni à son Père, il nous envoie l’Esprit Saint pour que nous puissions rendre témoignage de son action dans le monde. Même si le monde ne le connaît pas et qu’il cherchera à nous persécuter, nous avons cette assurance que Jésus est avec nous jusqu’à la fin des temps. Jésus nous présente l’Esprit Saint comme notre Défenseur. Il agit dans le plus profond de nos cœurs pour nous rendre fort, solide et ferme dans les épreuves, et ainsi nous auront la joie de participer à la victoire du Christ. Aussi nos prières, nous le savons, aurons leur réponse en leur temps pour la plus grande gloire de Dieu et notre salut.

Fr François Emmanuel

Contenu similaire