Évangile commenté

Evangile du Jeudi 16 avril 2020 – Octave de Pâques

Jeudi dans l’Octave de Pâques

Lecture pour Jeudi dans l’Octave de Pâques

Commentaire:

Qu’il est difficile de croire en la résurrection de Jésus ! Même les apôtres à qui il apparaît ont du mal à adhérer à ce si grand mystère. Les disciples d’Emmaüs sont encore en train de raconter aux apôtres comment Jésus leur est apparu qu’Il est à nouveau parmi eux : hâte du Christ qui nous montre l’urgence de croire à ce mystère. Curieusement ils ne reconnaissent pas le ressuscité : « saisis de frayeur et de crainte, ils croyaient voir un esprit ». Et pourtant n’étaient-ils pas avec lui quelques temps auparavant ? Pour convaincre ces disciples de sa résurrection le Christ est obligé de faire appel à ce réalisme du vivant : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? » comme quand il redonne vie à cette enfant : « donnez-lui  manger » demande-t-il à ceux qui sont là. Il veut par là nous aider à découvrir qu’il est bien vivant.

 

Nous aussi, comme les apôtres, nous sommes invités à croire que le Christ est ressuscité et comme eux nous avons du mal à le croire. Comme eux, et peut être encore plus qu’eux n’ayant pas d’apparition du ressuscité, nous devons faire un acte de foi. Tous les dimanches nous le redisons dans le credo : «… le troisième jour est ressuscité des morts…. » . Mais lorsque nous l’affirmons avec cette prière de l’Eglise, le croyons-nous réellement, fortement ? Sommes-nous vraiment convaincus de cela ? Voulons vivre de la présence du ressuscité ?

 

Enfin il nous faut entendre cet appel du Christ : « A vous d’en être les témoins ». Nous sommes appelés à témoigner de la résurrection de Notre Seigneur. Il nous envoie en mission dans notre monde assoiffé d’absolu mais qui s’en défend, le refuse et ne veut pas en vivre car cela dérange le  quotidien. Laissons-nous bousculer dans nos habitudes par la résurrection de Jésus et osons proclamer au monde d’aujourd’hui : Christ est ressuscité ! Alléluia ! Il est vraiment ressuscité ! Alléluia ! Alléluia !

Fr. Benoît-Etienne

À lire…

Pour vivre le dimanche sans l’Eucharistie

Contenu similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.