Évangile commenté

Evangile du Samedi 23 mai 2020

Samedi de la 6e semaine du Temps Pascal
(23 mai 2020)

Lecture du jour 

Commentaire

« Demandez et vous recevrez. » Osons-nous demander à Jésus ? Avons cette audace, tel un enfant, de demander ?  Demander c’est tout d’abord interroger, questionner à propos de quelque chose. Il nous faut demander à Jésus, c’est-à-dire le questionner, l’interroger, sur notre vie mais surtout sur ce qu’il attend de nous. Si nous voulons faire la volonté de Dieu il est bon de la connaitre et pour cela de le questionner à ce sujet.

Demander c’est aussi réclamer la présence de quelqu’un ou vouloir parler avec quelqu’un. Un enfant hospitalisé demandera sans relâche sa maman, il la réclamera auprès de lui pour le réconforter dans son épreuve. De même il nous faut aussi réclamer la présence de Jésus dans notre vie et pour cela lui faire toute la place. Il nous faut réclamer la présence de Jésus dans notre vie tant dans l’épreuve et l’adversité que dans la paix et la joie.

Demander c’est aussi rechercher. On demande un emploi, on recherche un emploi. De même il nous faut demander Jésus, c’est-à-dire être en recherche de Jésus. Ne dit-il pas dans un autre évangile : pour vous qui suis-je ? Cherchons à découvrir Jésus à travers sa Parole et ses sacrements. Cherchons à savoir qui il est, demandons lui qui il est.

Demander c’est aussi requérir telles conditions (la plante demande du soleil pour se développer) ou encore tel comportement (ce travail demande de la précision). Là il nous faut découvrir que nous avons besoin de Jésus, de sa présence, de son aide dans ce que nous sommes et dans ce que nous faisons.

Bien sûr demander c’est avant tout exprimer un souhait, un désir. Il est légitime d’exprimer à Dieu nos souhaits et nos désirs tout en n’oubliant pas de lui dire « si telle est ta volonté ».  Comme un enfant qui va auprès de ses parents pour demander quelque chose, allons simplement auprès du Père pour lui exprimer un désir, un souhait.

Toutes ces acceptations du mot demander son présente dans cette recommandation de Jésus. On voit combien est riche le sens de ces quelques versets de l’Évangile de Saint Jean. Tout cela y est présent et il nous faut le découvrir pour en vivre toujours plus profondément.

osons tout demander à Jésus sachant que toute prière est exhaussée, pas toujours comme nous le voudrions, mais toujours pour un plus grand bien.

Fr. Benoît-Étienne

À lire…

Pour vivre le dimanche sans l’Eucharistie

 

Contenu similaire