Évangile commenté

Evangile du Dimanche 24 mai 2020

7e Dimanche du Temps Pascal
(24 mai 2020)

Lecture du jour 

Commentaire

Jésus est avec ses disciples et il veut les préparer non seulement au mystère de sa passion mais aussi à tout ce qui va suivre c’est-à-dire à la mission qu’ils auront à accomplir.

Il leur avait annoncé l’envoi de l’Esprit Saint qu’ils recevront à la Pentecôte. Maintenant il veut les faire entrer (et chacun de nous) dans l’intimité de sa prière. Il nous avait appris la prière du Notre Père, maintenant il nous révèle le secret de sa prière intime, son lien d’amour avec son Père et notre Père.

            « Père, glorifie ton Fils. » La gloire c’est le rayonnement de la personne, c’est la victoire de l’amour. Cette gloire le Fils la partage avec le Père et l’Esprit Saint de toute éternité. Durant sa mission sur la terre, Jésus n’a cessé de manifesté la Gloire de Dieu en se révélant comme le Fils bien-aimé, et l’envoyé du Père.

Tout l’œuvre de Jésus sur la terre : ses enseignements, ses signes nombreux qu’il a accomplis, son offrande sur la Croix, était pour nous aider à croire en lui afin que nous obtenions par lui, la vie éternelle. « Et maintenant, glorifie-moi auprès de toi, Père, de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde existe. »         Jésus demande que cette gloire s’étende sur son humanité sainte et qu’elle rejaillisse sur tous ceux qui croient en lui.

C’est par la foi en Jésus que nous contribuons à l’accomplissement de l’œuvre de Dieu et sa gloire.

« Je suis glorifié en eux. » dit Jésus. C’est pourquoi st Irénée peut dire : « « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant. La vie de l’homme, c’est la vision de Dieu. »

Nous sommes dans le temps du Cénacle, ce temps d’attente de la venue du St Esprit sur l’Eglise, sur chacun de nous. Et nous devons le vivre comme une grande retraite comme les disciples réunis au Cénacle avec Marie, modèle de l’Eglise en prière.

Supplions Jésus, toute cette semaine, d’envoyer en abondance l’Esprit Saint sur l’Eglise et le monde entier, afin que tous puissent être des témoins de l’Amour de Dieu.

Fr. François Emmanuel

Contenu similaire