Évangile commenté

Evangile du Lundi 4 mai 2020

Commentaire

 

« Moi, je suis le bon pasteur, …je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent. »

Jésus nous a manifesté son amour en donnant sa vie pour tous et chacun car il nous connait par notre nom. Cette connaissance est rassurante car veut dire que nous ne sommes pas seul, livrés à nous-même.

Nous savons que nous pouvons nous appuyer sur lui car il ne s’est pas dérobé face à l’adversité. Il a offert sa vie sur la Croix et nous a ainsi délivré du péché et de la mort éternelle.

Face au danger il est toujours là pour nous secourir et le fera jusqu’au don total de sa vie. Beaucoup se sont érigés en guide, ou en maître, mais ont conduit bien des âmes à la ruine et la perte. Car le loup rode et cherche à dévorer les plus faibles et ceux qui sont dispersés.

Il nous faut dépister les loups d’aujourd’hui. Ils sont toujours plus séduisant et cherchent à nous épouvanter. Ils profitent des situations de détresses dans lesquelles nous sommes pour supprimer notre liberté d’enfant de Dieu, et nous aliéner à des lois injustes.

Mais le Bon pasteur veille sur chacun de nous et nous sommes certains qu’il est à l’œuvre pour rassembler ses enfants dispersés. A nous d’écouter sa voix et nous laisser conduire.

Jésus nous dit dans l’évangile : « Nul ne prend ma vie, mais c’est moi qui la donne. » Unis à lui nous seront victorieux, mais c’est en acceptant nous aussi de donner notre vie à lui qui est vainqueur de tout mal.

Fr François Emmanuel

Contenu similaire