Évangile commenté

Evangile du Vendredi 8 mai 2020

Vendredi de la 4e semaine du Temps Pascal
(8 mai 2020)

Lecture du jour 

Commentaire

Jésus nous indique trois recommandations pour notre vie : croire en lui « croyez aussi en moi », savoir qu’il nous prépare une place « vous préparer une place » et enfin qu’il nous prend avec lui « vous emmènerai auprès de moi ».

« Croyez aussi en moi » : première recommandation que Jésus nous adresse dans ces quelques lignes. Il nous faut lui faire confiance. C’est à lui de nous guider et à nous de répondre à son amour. Ne disons-nous pas dans le Notre Père « que ta volonté soit faite » ? Comment faire la volonté du Père sans adhérer à lui, sans croire en lui ? Croire en quelqu’un c’est accepter, recevoir ce qu’il nous dit. Croire en Jésus c’est accepter et recevoir ce qu’il nous dit. Notre « travail » est donc de croire en lui et pour cela de l’écouter nous parler.

« Vous préparer une place » : deuxième affirmation faite par Jésus dans cet évangile. Il est celui qui nous invite auprès du Père. Jésus attire à lui pour que nous puissions y demeurer. Voilà la place qu’il nous prépare : être auprès de lui, auprès du Père. Nous savons que Jésus nous prend avec lui auprès du Père. Saint Paul dira que le chrétien « est dans le monde mais pas du monde », il n’est pas du monde parce qu’il est, par son baptême, celui qui appartient à Dieu. Cette place qu’il nous réserve est donc d’être : par lui, avec lui et en lui. Cette place préparée par Jésus est donc de vivre en Dieu.

« Vous emmènerai auprès de moi ». Emmener quelqu’un avec nous nécessite qu’il nous fasse confiance, qu’il croit en nous (« croyez aussi en moi »), que nous sachions où nous l’emmenons (« vous préparer une place ») et pourquoi nous l’emmenons (« auprès de moi »). Croire et être certains qu’il nous prépare une place pour être auprès de lui. Etre auprès du Père n’est-ce pas le désir et le but ultime de tout chrétien ? Jésus nous invite pour cela à découvrir qu’il nous faut croire en lui sachant qu’il nous prépare une place personnelle : « dans la maison de mon Père il y a de nombreuses demeures ». Laissons-nous emmener par le Christ vers la maison du Père dans la maison du Père. Pour cela Jésus nous donne la clef : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie; personne ne va vers le Père sans passer par moi. »

Fr. Benoît-Etienne

À lire…

Pour vivre le dimanche sans l’Eucharistie

 

Contenu similaire